Robin DR400 jsbSim 180ch

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Robin Ecoflyer

Message  D-ECHO le Dim 28 Fév 2016 - 9:52

Bonjour!
J'ai fait des changements au le 120-180CV pour recevoir le noueveau DR400-140B (135CDI) avec l'engine diesel de Continetal.
Je n'ai pas encore fait des changements au model, seulement (un peu) au "Sound" et au le FDM.
Download ici:https://www.dropbox.com/s/05d2r7xdbexronu/DR400-jsbSim.zip?dl=0
À +
D-ECHO

D-ECHO
Nouveau

Messages : 2
Date d'inscription : 28/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin DR400 jsbSim 180ch

Message  D-ECHO le Dim 28 Fév 2016 - 12:56

Alors ici, c'est les changes opticiel:
Le modifié DR400:

Et l'aeroplan réal:

À plus
D-ECHO

D-ECHO
Nouveau

Messages : 2
Date d'inscription : 28/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin DR400 jsbSim 180ch

Message  dany93 le Sam 8 Oct 2016 - 20:21

Bonjour,

J'ai introduit une amélioration dans le code de décrochage dissymétrique (stall and spin) : l'augmentation de traînée de l'aile tombante au décrochage, qui provoque un début de lacet. Ce code est basé sur les phénomènes réels.

Le départ en vrille est plus franc, jusqu'à la spirale engagée si on insiste.

Le code de déclenchement de la vrille plate devient naturel sans artifices. Auparavant, il faisait appel à une boucle de contre-réaction, qui donnait le résultat mais sans justification physique évidente. Maintenant, toutes les contributions sont justifiées par la physique (ce qui ne veut pas dire qu'elles ne peuvent pas être améliorées). Au moins sur cet avion, j'ai trouvé que le réglage des paramètres de "méchanceté" était plus facile, plus efficace, moins sur le fil du rasoir avec compromis.
(La vrille plate est interdite sur cet avion, mais on peut s'y retrouver suite à de mauvaises procédures de récupération)

Je n'ai pas plus que vous cette expérience dans la vie réelle. Alors si possible, les retours sont bienvenus (pilotes dans la vie réelle ou pas).
A mon avis, le comportement et les procédures de récupération sont qualitativement réalistes. Pour le quantitatif, c'est au jugé...
Je me suis arrangé pour que ce ne soit pas trop méchant (c'est un DR400, pas un acrobatique).

Les procédures de récupération sont en accord avec le Manuel de vol.

Rappel des principes :

1- décrochage symétrique en ligne droite (le plus classique) : bille au centre avant et pendant. La route, l'inclinaison et la bille au centre doivent être maintenues au palonnier. PAS au manche. Si l'avion commence à s'incliner en situation de décrochage, une action à contrer par le manche entraîne une aggravation de l'inclinaison, jusqu'à un possible départ en vrille.

Récupération : manche au neutre, palonnier à fond à contre de la vrille jusqu'à cessation de la vrille. Quand la rotation s'arrête, palonnier au centre et tirer progressivement le manche pour revenir en palier.

2- décrochage en virage et vrille : récupération idem.

Si la vrille n'est pas trop violente, les commandes au neutre suffisent pour l'arrêter.

3- vrille plate : (voir vidéo Cap10B)
- déclenchement : à partir d'un décrochage symétrique en ligne droite, manche progressivement tiré à fond.
Au décrochage, palonnier à fond d'un côté (disons à gauche). Quand l'avion commence à s'incliner (à gauche), manche à fond comme pour contrer l'inclinaison (ici manche à droite, donc croisé). Et attendre dans cette configuration (palonnier à fond à gauche, manche tiré et à fond à droite) l'aplatissement de la vrille.
- récupération : manche au neutre, palonnier à fond pour contrer la rotation (ici palonnier à droite). Tenir et patienter, ne pas faire de mayonnaise ! Dès que la vrille s'arrête, palonnier au neutre, manche progressivement à cabrer.

Pour ces essais, Ctrl-U vous fait grimper de 1000 ft à chaque fois. Pas réaliste mais bien pratique.

Dany

dany93
pilote de vieux coucous

Messages : 331
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 69
Localisation : Région parisienne - LFPE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin DR400 jsbSim 180ch

Message  patten le Dim 9 Oct 2016 - 10:35

Bonjour à tous, bonjour Daniel,

Merci, je teste çà dès que possible, l'archive est en cours pour une mise à dispo dans mon hangar.

Very Happy

_________________
Ils ont les montres, nous on a le temps...
Pour les textures du terrrain, c'est ICI

Mon hangar en chantier ICI

Oublies ce que tu as donné, souviens toi toujours de ce que tu as reçu...

patten
Pilote de chasse

Messages : 3150
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 61

Voir le profil de l'utilisateur http://pattenflightgear.wifeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin DR400 jsbSim 180ch

Message  dany93 le Dim 9 Oct 2016 - 12:52

Bonjour,

Merci Christian pour ta réactivité.

dany93
pilote de vieux coucous

Messages : 331
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 69
Localisation : Région parisienne - LFPE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin DR400 jsbSim 180ch

Message  clm76 le Dim 9 Oct 2016 - 13:29

Bonjour à tous,

Je testerai également prochainement. Le décrochage et la vrille étaient mes grands sujets d’appréhension lorsque j'apprenais à piloter en réel, même avec un instructeur à coté de moi !...  Mad
Ça me permettra certainement de mieux assimiler ce qu'il faut faire... et ne pas faire.

clm76
À traversé la manche en blériot

Messages : 380
Date d'inscription : 27/10/2014
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin DR400 jsbSim 180ch

Message  taureau89_9 le Dim 9 Oct 2016 - 19:31

[EDIT] Hors sujet [/EDIT]

clm76 a écrit: Le décrochage et la vrille étaient mes grands sujets d’appréhension

Ce n'était pas mon cas lorsque je faisais du modélisme (faut que je m'y remette, pétard...).
Moteur au ralenti, commandes dans les coins, et l'avion partait immédiatement en vrille.
C'est toujours étonnant de voir l'avion sortir immédiatement de la vrille en remettant les commandes au neutre et en remettant les gaz.
Je n'en ai pas cassé un seul par défaut de sortie de vrille.
Mais on sait bien que la sortie de vrille n'est jamais sûre à 100% et que c'est une figure dangereuse.

taureau89_9
Qui lui a confié le hindenburg ?

Messages : 91
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 70
Localisation : LFLA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin DR400 jsbSim 180ch

Message  dany93 le Dim 9 Oct 2016 - 19:57

taureau89_9 a écrit:C'est toujours étonnant de voir l'avion sortir immédiatement de la vrille en remettant les commandes au neutre et en remettant les gaz.
D'après ce que j'ai lu et ce que je comprends, ce n'est pas le cas dans la réalité. Mettre plein gaz a toutes les chances d'aggraver la vrille. Que ce soit par l'effet de couple d'hélice, effet Coriolis, souffle hélicoïdal...
Je pense qu'en aéromodélisme le moteur est tellement surpuissant par rapport au poids que le plein gaz lui imprime très rapidement une vitesse air suffisante pour rendre les commandes très efficaces.

Dans la réalité, la procédure la plus générale est ailerons au neutre, palonnier à contre. Profondeur au neutre ou à piquer pour reprendre de la vitesse si on est à plat.
En plus, pour sortir d'une vrille plate, du manche dans le sens de la rotation (traînée de l'aileron baissé) peut aider voire être nécessaire sur certains avions. Mais j'ai lu que la certification des avions de tourisme imposait une sortie de vrille plate avec seulement le manche au neutre (et le palonnier à contre, évidemment).

Dans les débuts, la vrille plate c'était la mort quasi assurée. Les commandes ne faisaient plus rien. Certains pilotes l'ont arrêtée en sortant le train, en éjectant la verrière, en s'avançant dans l'avion...

dany93
pilote de vieux coucous

Messages : 331
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 69
Localisation : Région parisienne - LFPE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin DR400 jsbSim 180ch

Message  taureau89_9 le Dim 9 Oct 2016 - 21:38

En fait je ne faisais pas toutes les manœuvres en même temps.
L'avion sortait tout de suite de la vrille en remettant les commandes au neutre.
En suite bien sûr je remettais les gaz pour reprendre de la vitesse, sinon un nouveau décrochage s'en serait suivi.
Et je tirais sur la profondeur pour stabiliser le niveau, ou reprendre de l'altitude.

taureau89_9
Qui lui a confié le hindenburg ?

Messages : 91
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 70
Localisation : LFLA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin DR400 jsbSim 180ch

Message  dany93 le Lun 10 Oct 2016 - 11:57

taureau89_9 a écrit:L'avion sortait tout de suite de la vrille en remettant les commandes au neutre.
Dans ce cas, mon interprétation serait plutôt que, en aéromodélisme, le centre de gravité est très en avant du foyer aérodynamique pour favoriser la stabilité, au prix d'une augmentation de la traînée. Mais ici le problème n'est pas l'économie de consommation...

Pas si hors sujet que ça contrairement à ce qu'on pourrait penser, car cette question du positionnement relatif du CG et du foyer aérodynamique est très importante dans JSBSim (dans lequel on a heureusement le contrôle explicite de ces paramètres). Par exemple, en reculant suffisamment le CG, on peut se retrouver avec un avion qui, avant même d'être franchement instable, peut être mis facilement en vrille plate. Avec, évidemment, peu de stabilité naturelle par la même occasion. Ce qui, dans la réalité, correspond à un avion dangereux. Sauf s'il est acrobatique.

dany93
pilote de vieux coucous

Messages : 331
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 69
Localisation : Région parisienne - LFPE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin DR400 jsbSim 180ch

Message  taureau89_9 le Lun 10 Oct 2016 - 15:49

Pour faire l'équilibrage de l'avion, en modélisme, on le met en équilibre avec deux petits cales sur le premier tiers avant de l'aile.
Et on regarde de quel côté il penche.
Il fait qu'il pique un peu du nez, sans être quand même trop lourd de l'avant.
Pour y parvenir on leste avec des petits morceaux de plomb qu'on fixe bien sûr.
Mais il est clair que ce n'est pas une méthode qu'on peut utiliser avec un avion de tourisme !

taureau89_9
Qui lui a confié le hindenburg ?

Messages : 91
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 70
Localisation : LFLA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin DR400 jsbSim 180ch

Message  dany93 le Lun 10 Oct 2016 - 15:58

C'est très ressemblant quand même sur le principe des positionnements relatifs..

dany93
pilote de vieux coucous

Messages : 331
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 69
Localisation : Région parisienne - LFPE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robin DR400 jsbSim 180ch

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum