Fusée "Saturn V"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fusée "Saturn V"

Message  John-117 le Jeu 29 Sep 2011 - 20:23


La fusée Saturn V est la plus grosse fusée crée par les hommes, respectant les lois de la balistique cette fusée mesure 110.6 m et possède un diamètre de 10.1 m. Sa masse au décollage est de 3038 t, sa poussé de 34 MN. Elle fus utilisé pour 13 lancement dont 1 pour la station spatial "SKYLAB". Elle est monté sur 3 étages dont 2 pour "SKYLAB", c'est elle qui bien sur fit sorti les astronautes de l’attraction Terrestre pour aller sur la Lune. Je tien a rappelé que pour quitter l'attraction terrestre la vitesse doit être de 40 000 km/h. cyclops
Sa charge utile pour la Lune était de 47 t.

Voici une petite image pour vous donnez une idée de la puissance et la taille de se monstre.





[b]Technologie :
cyclops
Saturn V est, sans aucun doute, une des machines les plus impressionnantes de l’histoire de l’humanité.
Haute de 110,6 mètres et large de 10 mètres, avec une masse totale supérieure à 3 000 tonnes et une capacité de mise en orbite en LEO (Low Earth Orbit) de 118 tonnes, Saturn V surpassait toutes les autres fusées ayant précédemment volé. À titre de comparaison, Saturn V a à peu près la même hauteur que la grande Arche de la Défense à Paris.
Saturn V fut principalement conçu par le Centre de vol spatial Marshall à Huntsville, en Alabama, sans oublier que de nombreux composants majeurs, comme la propulsion, ont été conçus par des sous-traitants.
Les moteurs utilisés par ce lanceur étaient les nouveaux et puissants moteurs F-1 et moteurs J-2. Lorsqu’ils étaient testés, ces moteurs créaient des vibrations dans le sol qui pouvaient être ressenties à 80 kilomètres à la ronde. L’ensemble des stations sismographiques des États-Unis étaient capables de percevoir les vibrations lors du décollage d’une Saturn V.
Les concepteurs décidèrent très tôt d’utiliser pour Saturn V le maximum des technologies déjà éprouvées pour le programme Saturn 1. Ainsi, le troisième étage S-IVB de Saturn V était basé sur le second étage S-IV de Saturn 1. De la même façon, les instruments de bord qui contrôlaient Saturn V partageaient certaines caractéristiques avec ceux de Saturn 1.

Contexte historique :


Au début des années 1960, l’Union soviétique était très en avance sur les États-Unis dans la course à l’espace. En effet, en 1957, les soviétiques lançaient Spoutnik 1, le premier satellite artificiel, et le 12 avril 1961, le Russe Youri Gagarine devenait le premier homme envoyé en orbite autour de la Terre.
Le 25 mai 1961, le président John Fitzgerald Kennedy annonça que les États-Unis se donnaient comme objectif d’envoyer un homme sur la Lune avant la fin de la décennie (« We choose to go to the Moon »). À cette époque, la seule expérience qu’avaient les États-Unis des vols habités se résumait aux 15 minutes de vol suborbital d’Alan Shepard, lors de la mission Mercury-Redstone 3 à bord de la capsule Freedom 7. Aucune fusée d’un seul étage au monde n’aurait pu envoyer une capsule habitée sur la Lune. La fusée Saturn I était en développement, mais n’avait encore jamais décollé, et avec sa petite taille, il aurait fallu plusieurs lancements pour placer en orbite tous les composants d’un module lunaire.


Voila une petite vidéo pour vous montrez cette machine titanesque :





A 1:10 vous pouvez apercevoir un "Sonic boom".

Voila j'espère que cette article vous auras plus laissez des commentaires si vous avez des questions sur des choses que je n'aurai pas précisé. cyclops
avatar
John-117
Expert sur cerfs-volants

Messages : 75
Date d'inscription : 16/09/2011
Age : 20
Localisation : Essone lycée de métier Alexandre Denis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum